Messidor, inauguration du dispositif de transition vers le milieu ordinaire de l’ESAT de la Fondation Delta Plus

Photo extraite du journal L’Echo Haute-Vienne du 21 mars 2018

La Fondation Delta Plus située à Panazol oeuvre pour la reconnaissance des personnes en situation de handicap à travers différentes missions, qui garantissent un accueil et un accompagnement adapté et qui visent notamment le maintien et le développement de l’autonomie via des activités socio-éducatives et le travail. A travers ces missions, nous mettons un point d’honneur à mettre en avant des valeurs qui nous sont chères telles la primauté de la personne, l’humanisme et la reconnaissance de la famille.

Cela fait plus de 50 ans que notre institution accompagne sur la Haute-Vienne ces personnes adultes en situation de handicap avec une large palette de prestations. Depuis 2015, les évolutions sociétales et règlementaires ont orienté notre nouveau projet stratégique vers un changement de culture, pour passer d’une logique exclusive de protection des personnes vers celle de l’émancipation. L’évolution des pathologies, avec 20 à 30 % des accompagnements relevant du handicap psychique, n’est pas étrangère à cette volonté d’autonomie et d’intégration tant dans la vie de tous les jours que dans le travail que nous rencontrons aujourd’hui.

Forte de ce constat, la Fondation Delta Plus Reconnue d’Utilité Publique depuis le 05 juillet 2016, a réfléchi aux solutions à apporter pour satisfaire au mieux cette mutation, tout en continuant les accompagnements en cours.

C’est ainsi qu’a germé l’idée d’un dispositif de transition.

Plutôt que de partir de zéro, nous avons décidé de nous appuyer sur un partenariat avec la Franchise Sociale Messidor. Ce modèle pertinent est un moyen d’intégrer un réseau, une méthodologie, une organisation, avec des acteurs qui parlent le même langage et suivent la même logique de parcours.

Les principes fondamentaux reposent sur un accompagnement de la personne dans son projet individuel, un parcours adapté vers l’insertion et un travail en lien étroit avec le réseau médical et social du territoire.

Nous allons utiliser le travail pour conduire ces personnes souffrant de troubles psychiques vers l’emploi et le rétablissement, notre réponse consistant à utiliser l’emploi comme tremplin pour sortir de l’exclusion.

Au travers de la construction d’un projet professionnel nous leur permettrons de (re) trouver une place en milieu ordinaire de travail et dans tous les cas de s’épanouir dans un objectif personnel.